DÉMARCHE ARTISTIQUE

Au-delà du chaos, de l’agitation ambiante, qui pourrait accaparer mon esprit et déborder mes sens, l’acte de peindre me reconnecte avec ma nature la plus profonde et la capacité de percevoir le monde sous un jour nouveau autrement.
A chaque nouvelle toile s’ouvre un espace où ma sensibilité devient une force et non plus un handicap. Je rentre alors dans une présence à moi-même et une écoute profonde de l’instant présent. Les touches se succèdent sans planification. Puis survient un moment de surprise quand je vois apparaitre avec force des éléments figuratifs au milieu des marques intuitives. Je souligne ensuite ce que je perçois pour le donner à voir à chacun : une métaphore, un message que chacun peut s’approprier.
La peinture me permet de reconnaître et de nommer ce qui est prêt à être éclairé et dévoilé.

Je travaille sur plusieurs tableaux en même temps. J’utilise principalement l’acrylique, que je peux combiner avec des collages, des pastels, de l’encre, du fusain et parfois l’huile. Je superpose les couches d’acrylique que ce soit avec des pinceaux, des rouleaux ou simplement mes doigts car j’aime ressentir le contact direct avec la matière. Je peux aussi poncer, rayer pour dévoiler des couches intermédiaires.

Mon intention est d’être dans un instant de flow, dans la fluidité du moment présent. J’apprécie particulièrement ce moment où je ressens la justesse d’une direction de la main, comme un alignement fragile entre le geste et une réalité captée. Mes perceptions prennent forme concrètement sur le tableau, sans trop faire intervenir l’esprit analytique. Et c’est dans un second temps seulement – des heures voire des mois plus tard – que j’obtiens les clés que compréhension du tableau. Très souvent, c’est un éclairage sur le sens d’une situation actuelle ou passée ou encore d’une direction qui se dessine.

Avec mes peintures, je tends au public un bout de mon monde, qui comme un miroir, saura lui renvoyer un message, ou une image, à la fois intime et étonnamment universelle.
Se plonger dans ces tableau, c’est tourner les pages d’un journal intime dont certains paragraphes vont résonner plus intensément pour mieux se découvrir et se reconnaître.